Actualité 2021

L’administration pénitentiaire recrute massivement en 2017

2500 surveillants pénitentiaires ont été recrutés en 2016. Le même nombre de postes est ouvert en 2017. L’administration pénitentiaire poursuit ainsi sa politique de recrutement massive.



Les candidats doivent être titulaires

d’un brevet des collèges et avoir entre 19 et 42 ans au 1er janvier 2017. Le concours comporte une épreuve écrite d’admissibilité (QCM, tests logiques et compte rendu d’incident) et deux épreuves d’admission (orale et sportive).

Une fois admis, les élèves surveillants suivent une formation rémunérée associant cours théoriques et pratiques durant 8 mois à l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire (ENAP). À l’issue de cette formation, les élèves surveillants effectuent un stage d’une année en établissement pénitentiaire.

Les candidats peuvent s’inscrire au concours de surveillant pénitentiaire sur le site Devenir Surveillant pénitentiaire jusqu’au 6 mars 2017.

Engagez-vous qu’ils disaient :).

A télécharger pour plus d’information, la notice de renseignement sur le recrutement des surveillantes et surveillants de l’administration pénitentiaire.

L’administration embauche plus de 1 000 surveillants pénitentiaires en 2021. Les dates et les modalités sont disponibles sur notre article consacré au concours de surveillant pénitentiaire 2021.

Elisa

Diplômée d'un Master 2 en droit pénal à l'Université de Rennes, je suis très impliquée dans la défense des droits fondamentaux et dans les conditions d'incarcération. Je poursuis actuellement des études pour finaliser ma formation d'avocat pénaliste.

Voir les commentaires

  • Bonsoir je me nomme COLBERT TAKAM et je voudrais savoir si les étrangers peuvent postuler si oui quelles sont les conditions a remplir

    • Bonjour,

      Non, le concours est réservé aux personnes qui :
      1° Possèdent la nationalité française ;
      2° Jouissent de ses droits civiques ;

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*