Boursorama : refus de prêt personnel ou les limites du tout automatisation

Les banques en ligne, Boursorama en tête, mettent en avant la facilité de mise en place d’un prêt personnel sans intervention humaine via uniquement leur interface web.



Ce matin encore, Benoît Grisoni, Directeur général Boursorama ventait les bienfaits de l’automatisation bancaire sur la chaîne de télévision Cnews.

Selon notre expérience, la réalité est bien différente. Les conclusions sont plutôt :

  • Le refus de prêt chez Boursorama semble la règle,
  • Les raisons du refus ne sont pas communiquées au client,
  • Le service clients méconnait le fonctionnement du programme de prêt et est dans l’incapacité de répondre aux questions,
  • Des informations essentielles pour le consommateur sont absentes,
  • Et si vous aimez trop l’outil de simulation, votre droit au prêt est repoussé d’un mois après un certain nombre de tentatives, sans information préalable.

Comment souscrire un prêt personnel chez Boursorama ?

Dans votre interface Boursorama, pour accéder à l’offre de prêt personnel, il vous suffit d’aller dans le menu « Comptes », « Crédits » puis « Prêts personnel ».

Souscrire un prêt personnel avec Boursorama

A ce jour les taux proposés varient en fonction de la durée de financement :

Durée du prêt Taux proposé par Boursorama
12 mois 0,95%
24 mois 0,95%
36 mois 0,95%
48 mois 1,95%
60 mois 2,70%
72 mois 2,70%
84 mois 2,70%

Il est vrai que les taux sont plutôt intéressants au regard du marché. Mais, encore faut-il pouvoir en bénéficier !!

Toutes les étapes d’un prêt personnel avec Boursorama

Une fois les informations renseignées, il faut lancer la simulation. Pour cela, cliquez sur le bouton « Je finance mon projet » et …. :

Refus du prêt personnel avec Boursorama

« Compte tenu des informations que vous avez saisies, nous avons le regret de vous informer que nous ne pouvons pas donner suite favorable à votre demande de prêt personnel. Nous restons à votre entière disposition, L’équipe Boursorama Banque. »

Le message est pour le moins impersonnel et ne vous donne aucune raison.

Alors, j’insiste en démultipliant les essais. Je module le montant du prêt, la durée du prêt mais j’obtiens toujours le même message de refus. Je finis par mettre le montant minimum (5 000 €) et la durée la plus longue (72 mois). A nouveau un refus, cela devient incompréhensible.

J’appelle le services clients qui m’explique qu’il ne s’agit pas d’un bug mais bel et bien d’un refus. Les raisons ? Ils ne peuvent pas me répondre. Boursorama ne donne pas les raisons des refus de prêts.

Où ça bloque chez Boursorama ?

L’emprunteur, en l’occurrence le rédacteur de cet article, dispose de revenus confortables, est propriétaire de son habitation et n’est que très faiblement endetté. Le taux de 0,95% est attractif : emprunter à ce niveau de taux, revient à avoir de l’argent quasiment gratuitement.

De surcroit, il ne s’agissait pas de réaliser une dépense mais de constituer une épargne de précaution, placée dans une banque concurrente, sur un plan épargne logement rapportant, 2,75%. Une opération tout bénéfice, sans risque mais dont Boursorama ne pouvait avoir connaissance faute de dialogue avec sa clientèle.

Et oui, avec Boursorama, vous avez en face de vous non pas un banquier mais une machine.

Machine, dont nous avons commencé à décrypter l’algorithme :

Tu n’aurais pas le droit à plus de 2 prêts personnels :

Il n’est pas possible d’avoir plus de deux prêts personnels chez Boursorama. En l’occurrence, je n’avais qu’un seul prêt avec 3 000 € de capital restant dû. Mais je venais de rembourser un prêt par anticipation, signe généralement d’une bonne santé financière mais ce prêt continuait d’apparaitre dans l’interface.

Après, avoir contacté, le service clientèle puis le médiateur, j’ai finis par apprendre qu’il fallait faut attendre 30 jours pour que qu’un prêt remboursé disparaisse de l’interface. Il fallait juste que je patiente .

J’aurais aimé le savoir avant au lieu de me laisser batailler avec le service client.

Tu ne pourras pas emprunter plus de 30 000 € :

Ce n’est pas indiqué mais le seuil maximum d’emprunts est de 30 000 € pour l’ensemble des prêts. J’avais oublié, que j’avais toujours ce reliquat de 3 000 €. Donc, en demandant une simulation de 30 000 € + les 3 000 € restants, cela fait 33 000 €, donc dépassement, donc bug du système de prêts de Boursorama.

C’est logique, implacable mais là aussi, j’aurais aussi aimé le savoir avant.

Tu ne pourras faire des demandes de simulations de prêt éternellement :

Alors même que vous êtes cantonné à l’étape 1, chacune de vos simulations de prêts sont comptabilisées sans que vous soyez informé. Au bout d’un certain nombre de tentatives infructueuses, vos demandes de prêt seront systématiquement refusées quelque soit votre situation financière ou le montant emprunté.

Nous faisons suite à votre mail du 7 octobre 2019. Dû à un trop grand nom de tentatives infructueuses de demandes de prêt personnel, nous avons le regret de vous informer que vous ne pouvez plus faire de nouvelle demande avant le 9 décembre prochain.”

Il vous faut attendre un mois et croisez les doigts car rien ne dit que le système de prêt ne va pas vous réserver d’autres surprises.

Là, aussi, en tant que consommateur, nous aimerions être avant informé que l’outil de simulation est fragile, qu’il ne faut pas trop le faire tourner, sinon il passe en mode surchauffe.

La cerise que nous réserve Boursorama

Plus sérieusement, un message préalable d’information, ou mieux l’affichage d’un compteur de simulation aurait été une politique plus transparente. Le nouveau monde des banquiers, n’a donc rien à envier aux anciens sur ce point.

Nos conseils face à un refus de prêt Boursorama

  • Inutile de discuter avec Boursorama. Comme vous l’aurez compris, vous avez en face des robots. On ne discute pas avec les robots ou ses représentants. 4ème loi d’Azimov :),
  • Allez voir ailleurs, la concurrence ne manque pas dans les banques en ligne et Boursorama leader incontesté commence à pâtir de ses dysfonctionnements. Citons quelques alternatives, Hellobank, Fortuneo, N26, …
  • Revolut est une excellente solution alternative même si elle n’accorde pas aujourd’hui de prêt bancaire mais ça devrait arriver très bientôt.
  • Conserver et faites travailler une banque locale, traditionnelle qui saura vous écouter et étudiera sérieusement votre dossier avec une véritable analyse de risques.
  • Ne pas mettre tous œufs dans le même panier. Il est fortement conseillé d’avoir aujourd’hui au minimum deux banques pour faire jouer la concurrence. L’idéal étant 3 banques : Une banque ligne, une banque traditionnelle, et l’incontournable Revolut.

Pour rappel, notre article en 2017 sur la politique de refus de prêt de Boursorama : la règle de la non-transparence. Rien n’a vraiment changé finalement en deux ans, ça s’est même aggravé.

Pascal

Spécialiste de la finance et de la fiscalité de part mon activité professionnelle et ma formation, je partage sur le site juristique mes connaissances et mon expérience.

Voir les commentaires

  • Un grand merci pour votre article et qui illustre parfaitement le diktat des banques en ligne, Boursorama pour ne pas la citer, qui vous annonce monts et merveilles et qui a finalement une politique désastreuse vis à vis de sa clientèle.
    J'ai aussi été confronté à une situation identique, refus de prêt alors que je disposais d'une épargne 3 fois supérieure au montant emprunté.
    Je recommande N26 qui est promis à un bel avenir.
    Cordialement

  • Merci,
    Enfin un article qui n'est pas sponsorisé par la banque et permet de se faire son avis avant de souscrire un compte chez eux.

  • Pareil, refus de prêt immobilier par Boursorama sans la moindre explication.
    Service clientèle incompétent

  • Bonsoir, idem, refus de prêt immobilier par Boursorama sans la moindre explication.
    Service clientèle incompétent et aux abonnés absents.

  • Les refus en fin d'année peuvent être liés au budget/quota d'une banque. Si cette dernière a atteint les objectifs fixés sur l'année en terme de prêt immobilier... Alors elle durcit naturellement ses critères de sélection.
    C'est une triste réalité et la loi reste de leur côté, la banque n'a pas besoin de justifier un refus.

  • Bonjour Benjamin,
    Merci de votre commentaire.
    Ce qui est souligné dans les articles, c'est le décalage entre le discours et la réalité de Boursorama. Cette néo banque, comme on les appelle aujourd’hui, fait tout pour appâter le client et offre même des primes de bienvenue significatives. Boursorama est effectivement une banque pas chère, avec une souplesse d’utilisation qui la différencie de ses concurrents.
    Mais, elle est loin d’être sans reproche notamment en termes de prêts. Et s’il y a un blocage, vous n’avez personne chez Boursorama pour vous aider.
    Tout banquier qui se respecte prend le temps de regarder le dossier qui lui est présenté, en termes d’analyse de risques. Chez Boursorama, le prêt est refusé avant même toute étude.
    Maintenant la banque Boursorama fait ce qu’elle veut chez elle mais nous également. Nous publions ce témoignage pour informer les consommateurs des incohérences de la banque et peut-être que cela aidera Boursorama à être plus transparente sur ses pratiques. Bonne fin de journée.

  • Merci de nous avertir, nous avons déjà perdu du temps à faire plusieurs simulations. Maintenant on sait, stop, on arrête. Merci pour le gain de temps gagner. On va voir d'autres banques.

    • De rien :) Les mauvais comportements des banques ne sont pas suffisamment dénoncés dans les médias classiques. Merci de votre visite.

  • Boursorama viens aussi de me refuser un prêt de 15000 euros pour travaux alors que j'ai une épargne conséquente. Je transfère donc ce jour tous mes comptes vers ma banque traditionnelle. Suis très très déçue.

  • Article qui décrit parfaitement la réalité. Après avoir obtenu un crédit immobilier à de très bonnes conditions il y a 1 an, depuis impossible de réaliser 1 crédit automobile ou 1 crédit travaux pour 1 revenu annuel suffisant, 1 taux d'endettement faible et uniquement lié au crédit immobilier Boursorama (nb montant de l'emprunt ne représentant que les 2/3 de la valeur du bien), 1 épargne couvrant le montant du nouvel emprunt... La facilité d'utilisation du compte ne compense pas ce très gros défaut, je vais ouvrir un autre compte ailleurs, dommage pour Boursorama qui va perdre des encours...
    Merci pour votre alerte

    • Bonjour François, merci de votre visite. Personnellement, je suis toujours chez Boursorama mais emprunter chez eux est devenu trop aléatoire. Il faut passer par le filtre de leur algorithme qui a oublié des pans entiers de la réalité économique d'un individu. Depuis, je suis passé "chef d'entreprise" avec un coussin confortable de pole-emploi durant 3 ans. Mais, sans bulletins de salaires, et même avec un capital confortable, je n'ai aucune chance d'avoir le moindre prêt. Ceci étant, Boursorama reste une excellente banque en ligne mais dès qu'il s'agit de prêter, il ne faut pas compter sur eux.

  • Bonjour,

    Merci pour les commentaires, au 29 octobre 2020 les problèmes de prêt sont toujours d'actualité chez boursorama. Je suis dans le même cas que vous impossible de réaliser un prêt. Aucune réponse de leur part.

    Au revoir boursorama

    • J'avoue que c'est très pénible l'absence de réponse à des refus de prêt. La seule alternative faire jouer la concurrence. Les banques traditionnelles sont plus chères mais au moins elles prêtent. Et si elles ne prêtent pas, elles vous donnent au moins la raison. Bonne soirée

  • Bonjour
    Pile dans le mille
    Je dois attendre 90 jours pour renouveler ma demande de prêt personnel suite à un excès de demande lié à un problème de serveur ... je ne pouvais pas rentrer mes revenus de façon manuelle et à chaque fois que je lançais une analyse de mes comptes ça me basculait sur une réponse négative sauf qu’il n’est marqué nulle part que nous avons un quota car pour ma part ça restait une simulation d’acceptation ou non du prêt et non d’une demande officielle .... donc évidemment j’ai continué à essayer à plusieurs reprises
    l’appel au service client ... on se passera de commentaire ...

    • Merci de votre témoignage et que reflète parfaitement les difficultés avec Boursorama en matière de prêt bancaire. Bonne fin de weekend.

  • J'ai demandé un prêt conso, 27% de taux d'endettement et 1750 de reste à vivre sans personne à charge. Prêt refusé après 7 jours d'attente. Je ne leur confiais ni mon épargne ni mes flux. J'ai bien fait au final. Aucune étude sérieuse du risque ni appel pour avoir des infos complémentaires. Parole d'un ancien banquier.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*