Challenge sportif national en haute montagne pour la PJJ

Du 24 au 28 juin, des jeunes pris en charge par la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) participent à cette compétition dans le parc national des Ecrins à Pelvoux : 1 semaine d’épreuve, 66 jeunes, 30 activités.



Un challenge sportif national en haute montagne parrainé par Jean Marc Rochette, un passionné d’alpinisme :

Organisé par la protection judiciaire de la jeunesse, l’association « En passant par la Montagne » et le Comité régional PACA sport en milieu rural, le Trophée Sport Aventure (TSA) est une compétition sportive nationale. Elle  réunit des adolescents pris en charge par la protection judiciaire de la jeunesse

venus de toute la France autour d’activités de pleine nature telles que :
  • Le canyoning,
  • La spéléologie,
  • La randonnée,
  • La via ferrata,
  • Le boot camp,
  • Etc …

Le TSA est parrainé par Jean-Marc Rochette, un homme qui se prédestinait à être guide de haute montagne, devenu aujourd’hui auteur de bandes dessinées. Il témoigne d’une enfance non sans difficultés et souhaite transmettre certains messages aux jeunes.

Challenge sportif national en haute montagne pour la protection judiciaire de la jeunesse

Utiliser l’effort physique et le rapport à la nature comme leviers éducatifs :

Cette manifestation est l’occasion, pour des jeunes en difficulté de se confronter à l’effort physique dans un milieu naturel et parfois hostile. Parce qu’elle suscite des émotions fortes, cette aventure amène les participants à développer des valeurs essentielles et indispensables à la construction de l’individu et du citoyen telles que la solidarité, le partage, la tolérance ou le respect de l’environnement.

Au cœur de la montagne, les jeunes apprennent aussi à se dépasser et à surmonter leurs appréhensions. Cette semaine constituera pour eux une expérience utile à leur insertion.

Pompiers, forces de l’ordre et forces armées encadrent les jeunes :

Afin de garantir la sécurité des jeunes mais aussi pour leur faire découvrir certains métiers, pompiers, CRS, gendarmes, forces armées participent à l’évènement. Leur présence permet aux éducateurs de déconstruire certains clichés avec les jeunes, de faire évoluer leurs perceptions en déséquilibrant leurs codes et leurs opinions.

Pour Philippe MECAGNI, adjudant de gendarmerie : « c’est l’occasion de montrer à tous ces jeunes que la gendarmerie c’est autre chose que la répression, qu’on peut être là pour les aider dans ce milieu hostile, et là le rapport entre eux et nous peut changer ».

En complément, ci-joint le Dossier de presse – Challenge PJJ en haute montagne.

L'équipe de la rédaction

La rédaction du site Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines, de la fiscalité afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions régulièrement des articles de fond et d'actualité.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*