La stratégie du reconfinement : les 12 raisons d’un échec annoncé

Édit : plus d’une semaine après, les données du 05/11/2020 donnent : 58046 cas confirmé (un nouveau record) et 363 décès. Les chiffres parlent d’eux-même. Ce gouvernement n’est même plus dans une logique sanitaire mais dans un enchainement de mesures de privation de libertés. C’est la confusion la plus totale et donc tout à fait normal qu’il passe à coté de l’objectif.

C’est le discours d’un président des mauvais jours auquel nous avons assisté hier soir. Le visage déconfit, la parole laborieuse, les yeux fuyants, visiblement Emmanuel Macron ne semblait pas croire ce qu’il disait.



Un confinement général est annoncé à compter de jeudi minuit alors même que 58 départements sont déjà sous couvre-feu.

Ce nouveau confinement ne fonctionnera pas ; les morts vont continuer de s’entasser dans les couloirs des hôpitaux.

Les 12 raisons d’un échec annoncé du reconfinement

Pourquoi le reconfinement va échouer pour arrêter le virus ?

  1. La journée métro boulot dodo reste autorisée. Seule l’activité « loisirs » est à nouveau sanctionnée alors même que celle-ci était déjà fortement réduite et ne représente plus qu’une part infime de la contamination.
  2. Les enfants vont à l’école. Même masqués, nos chérubins vont continuer de ramener le virus dans le foyer familial.
  3. Le virus est déjà partout sur le territoire. Nous ne sommes pas comme en mars / avril où l’épidémie ne concernait que l’Est de la France et la région parisienne.
  4. Enfants à l’école, parents au travail : Il est strictement impossible aux forces de police de contrôler le bien-fondé de ces flux. Les échanges familiaux vont se poursuivre.
  5. Le mauvais temps va continuer jusqu’en mars. Le virus semble adorer l’humidité. Nous l’avons constaté dans les abattoirs de Mayenne ou des Côtes-d’Armor.
  6. Noël approche. Il va être impossible politiquement d’empêcher les familles de se regrouper.
  7. Les habitants des banlieues qui déjà ne respectent pas grand chose vont poursuivre leurs activités comme si rien n’était.
  8. Les français sont las des atermoiements des politiques et de leurs mensonges (j’en ai noté 6 dans le discours de Macron hier soir dont les 500 morts annoncés de la veille qui sont 244 en réalité). Les révoltes de rues ont déjà commencé en Italie et en Allemagne. Il n’y a aucune raison qu’elles ne se diffusent pas en France.
  9. Beaucoup d’entreprises vont faire faillite. Les petits commerçants iront rejoindre le rang des manifestants.
  10. Le nombre de lits de réanimation a baissé par rapport à mars / avril faute de soignants.
  11. Le personnel soignant est usé, laminé par une administration hospitalière tatillonne. Les applaudissements sont bien terminés en haut des balcons. L’heure est à la sinistrose.
  12. C’est la même équipe qui a échoué sur tout (masques, tests, lits de réanimation) qui reste au pouvoir. La France est championne d’Europe des contaminations avec près de 50 000 cas par jour !!!!

Nous sommes donc dans une impasse sanitaire et une confiance de population vis-à-vis de ses dirigeants et de son administration au plus bas. Et pourtant, cette administration et les politiques avaient 6 mois pour se préparer et … ils n’ont rien fait.

Jean Castex est actuellement devant l’assemblée nationale pour traduire les annonces de Macron en textes de loi. Ce soir nous aurons un nouveau volet de mesures aussi répressives qu’inutiles ainsi qu’une nouvelle attestation dérogatoire de déplacement. Tout ceci est affligeant.

Rappelons-nous du fameux « Nous sommes en guerre ». Il y aurait de quoi en rire si le pays ne vivait pas une tragédie.

Mise à jour du 31/10/2020 : ci-dessous la liste des nouveaux documents dont les français doivent se munir dans le cadre du reconfinement décidé par le gouvernement jusqu’au 1er décembre 2020 :

Ces documents sont tous téléchargeables au format Word, PDF et TXT.

Pascal

Spécialiste de la finance et de la fiscalité de part mon activité professionnelle et ma formation, je partage sur le site juristique mes connaissances et mon expérience.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*