L’Idiocratie a pris le pouvoir en Ille-et-Vilaine dans la lutte contre la Covid-19

Cela se confirme la préfète d’Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry mutée le 16 novembre 2020 pour présider un comité Théodule. La validation que les mesures dites sanitaires, aussi stupides qu’inutiles prises en Ille-et-Vilaine ont dû se faire savoir en haut-lieu et ont certainement pesées dans la décision (Édit du 31/10/2020).



La lutte contre la Covid-19 est en train de muter en un concours Lépine de la mesure la plus pernicieuse. Au nom de la crise sanitaire, toute personne ayant un peu de pouvoir s’arroge désormais le droit de raboter ce qu’il reste de liberté à ses sujets administrés.

En la matière, les habitants d’Ille-et-Vilaine se sont découverts une championne : Madame Michèle Kirry, Préfète du département.

Son arrêté du 24 octobre 2020 est le parfait exemple de l’impuissance gesticulatoire du monde politique face à une épidémie et du mépris des libertés des citoyens de ce pays.

Depuis le début de la crise, les gouvernants de ce pays font comme si l’important n’est pas de soigner, de protéger les personnes fragiles ou de faire en sorte que les hôpitaux soient en capacité de faire face à un afflux de malades mais de montrer qu’ils agissent pour se protéger d’un risque pénal à venir. Il faut donc faire passer à tous prix des mesures qui soient visibles même si elles n’ont aucune efficacité avérée.

Rappelons les évènements liés à la Covid-19 :

La France est traversée par une crise sanitaire en raison d’un ennemi invisible. Nom de code : covid-19.

Cet ennemi,  lors de son dernier passage en mars et avril 2020, a fait un peu plus de 30 000 morts en France et a engorgé le système hospitalier.

Pour lutter contre la covid-19, le gouvernement en place n’ayant ni masque, ni vaccin, ni médicament, ni stratégie, a dû se résoudre à confiner l’ensemble de la population française au prix d’un désastre économique.

Le virus s’en est allé pour visiter les contrées de l’oncle Sam et l’hémisphère sud.

Des mesures sanitaires liberticides et inefficaces décidées en Ille-et-Vilaine

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage, la covid-19 est de retour parmi nous en cette saison automnale et semble plus remontée que jamais.

La cigale de gouvernement n’ayant pas profité de l’été pour renforcer son système hospitalier, se trouvant fort dépourvue décide le couvre-feu dans 58 départements.

Morale de tout cela : ce soir, Emmanuel Macron annoncera un nouveau le confinement général de la population française.

Depuis 8 mois, les seules réponses adressées au virus sont une succession d’atteintes aux libertés individuelles pour une efficacité nulle : le nombre de lits de réanimations déjà insuffisants en mars et avril a diminué faute de soignants combattants.

L’arrêté du 24 octobre 2020 de la préfète d’Ille-et-Vilaine :

Revenons à Michèle Kirry, Préfète d’Ille-et-Vilaine. Cette charmante dame n’a rien trouvé mieux que d’en rajouter inutilement avec :

  • La fermeture des salles de sport d’Ille-et-vilaine,
  • Ainsi que la fermeture des piscines.

Aucune étude scientifique n’a jamais démontré que les salles de sport et les piscines sont des lieux de propagation du virus. Non, toutes les études révèlent que les sources de contamination du virus sont : les lieux de travail, l’école, le foyer familial et les bars.

Les salles de sport et les piscines sont totalement anecdotiques dans la propagation du virus. De plus, face à un risque viral, il est recommandé de garder une bonne santé en faisant du sport et en s’aérant.

Dans son arrêté, Madame la préfète poursuit la surenchère avec l’obligation de port du masque en extérieur dans tout le département d’Ille-et-Vilaine.

S’il y a bien un consensus scientifique, c’est bien sûr le masque en extérieur. Il est totalement inutile et a même un facteur aggravant : le problème des mains qui touchent et retouchent en permanence le masque.

Donc, ce masque inutile, dangereux même, devient obligatoire pour se promener dans des zones rurales et désertifiées !

Les ramasseurs de champignons, les chasseurs, les promeneurs du dimanche vont devoir déambuler masqués dans le département. Il y aurait de quoi rire si le pays ne vivait pas une tragédie.

Pour lutter contre cette pandémie, nos gouvernants doivent faire preuve de raison et de retenue dans les privations de liberté. La poursuite de cette politique de gribouille, de restrictions de libertés « à tout va » ne peut qu’envenimer une situation sanitaire déjà désastreuse.

Actuellement, l’Italie et l’Allemagne sont en proie de révoltes de nuit des jeunes qui ne supportent plus les mesures liberticides. Les jeunes français n’étant guère différents de leurs homologues italiens et allemands, les mêmes causes auront les mêmes effets.

L’épisode des gilets jaunes encore très frais dans les mémoires aurait dû servir de leçon aux dirigeants de ce pays de ce qu’il ne faut surtout pas faire. Rappelons, que cette révolte a démarré par un sentiment d’injustice en raison d’une taxe sur le carburant, que le pouvoir s’en entêté et le pays a été embrasé durant 2 ans.

La bataille du pont d’Arcole

Alors, Madame la préfète, gardez-vous d’autoritarisme et de mesures démagogiques. La France, pays des libertés ne se gouverne pas par la force et souvenez-vous il n’y aurait jamais eu de franchissement du pont d’Arcole, si la troupe n’avait pas eu confiance en un général, Bonaparte.

En pièce jointe : l’arrêté de la préfète d’Ille-et-Vilaine du 24 octobre 2020.

Cet arrêté peut être contesté auprès du tribunal administratif au travers un référé liberté dans les deux mois. Ce site au travers des commentaires (publiés ou pas) peut servir de plate-forme d’échange commune pour l’élaboration d’un recours.

Mise à jour du 31/10/2020 : ci-dessous la liste des nouveaux documents dont les français doivent se munir dans le cadre du reconfinement décidé par le gouvernement jusqu’au 1er décembre 2020 :

Ces documents sont tous téléchargeables au format Word, PDF et TXT.

L'équipe de la rédaction

La rédaction du site Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines, de la fiscalité afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions régulièrement des articles de fond et d'actualité.

Voir les commentaires

  • Selon Ouest-france, la préfète d'ille et Vilaine serait en cours de mutation et son remplaçant nommé.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*