Sondages suisses et belges élections départementales 2015

Les élections départementales 2015 remplacent désormais les élections cantonales et désignent les membres du conseil départemental (ex-conseil général) dans le cadre du canton.



Ainsi, les conseillers généraux élus en 2008 et en 2011 seront ainsi tous remplacés en mars 2015 par des conseillers départementaux, dans les 2 054 cantons issus de cette réforme. De la même façon, la dénomination de “Conseil Général” va elle aussi disparaitre pour désormais se dénommer “Conseil Départemental“.

Sondages belges et suisses – élections départementales 2015

Les élections départementales 2015

auront lieu le dimanche 22 mars 2015 pour le premier tour et le 29 mars 2015 pour le deuxième.

Pour rappel, le résultat des élections 2011 avait donné une très grande majorité d’élus au parti socialiste et ses alliés, avec 969 sièges et pour l’UMP et ses alliés, 547 sièges . Le Front national n’avait obtenu que 2 sièges, très peu au regard des 15,06 % de votes obtenus au 1er tour de l’élection – scrutin majoritaire à deux tours oblige.



1) – Rappel les résultats définitifs des Élections cantonales françaises 2011

Partis politiques ou coalitions

Premier tour

Second tour

 

Nombre de Voix

%

Sièges obtenus

Nombre de Voix

%

Sièges obtenus

Total
Parti socialiste (PS)

2 284 967

24,94%

150

2 802 094

35,43%

670

820

Divers gauche (DVG)

495 822

5,41%

57

437 823

5,54%

137

194

Parti radical de gauche (PRG)

135 958

1,48%

17

119 697

1,51%

34

51

Front de gauche (FG)11

817 297

8,92%

20

397 191

5,02%

101

121

Europe Écologie – Les Verts (VEC)11

752 992

8,22%

216 144

2,73%

27

27

PS et ses alliés

3 173 917

31,83%

244

3 972 949

50,23%

969

1 213

Union pour un mouvement populaire (UMP)

1 554 744

16,97%

92

1 581 756

20%

277

369

Divers droite (DVD)

853 892

9,32%

77

744 170

9,41%

187

264

Majorité – Nouveau Centre (M-NC)

293 543

3,20%

16

289 328

3,66%

42

58

Majorité (M)

206 488

2,25%

21

197 085

2,49%

41

62

UMP et ses alliés

2 908 667

31,74%

206

2 812 339

35,56%

547

753

Front national (FN)

1 379 902

15,06%

915 504

11,57%

2

2

Mouvement démocrate (MODEM)

111 887

1,22%

2

74 224 0,94%

14

16

Régionalistes (REG)

48 468

0,53%

2

18 280

0,23%

3

5

Extrême gauche (EXG)

53 316

0,58%

273 0%

Écologistes (ECO)

34 112

0,37%

16 074 0,20%

2

2

Extrême droite (EXD)

13 673

0,15%

4 932 0,06%

1

1

Autres (AUT)

123 543

1,35%

6

95 251 1,20%

28

34

2) – Derniers sondages des élections départementales 2015

Selon un sondage de BVA pour iTELE publié le samedi 9 mars 2015, le front national est annoncé en tête au premier tour dans tous les sondages des  élections départementales 2015 avec un score de 26 % :

Nom du Parti

% au premier tour
du 22 mars 2015

Front National

26 %

UMP

25 %

PS

18 %

Front de gauche

9  %

MoDem

8 %

Europe-Ecologie-Les Verts

7 %

UDI

5 %

Divers

2 %

Il en va de même pour tous les sondages publiés précédemment qui donnent tous, sans exception, le Front National en tête de l’élection départementale.

3) – Publication des résultats des élections départementales 2015 sur les journaux belges et suisses le jour de l’élection

En application de la loi (art. L. 52-2 du code électoral), les journaux français (presse écrite et télévisuelle) ne pourront pas diffuser de résultats des élections départementales, avant la fermeture du dernier bureau de vote en France métropolitaine.

Résultats sondages élections départementales 2015 – journaux suisses et belges

Ainsi, Il sera interdit de publier des sondages et les résultats, même définitifs, des bureaux de vote qui fermeront plus tôt. Toute infraction à cette interdiction est passible d’une amende de 3 750 € (art. L. 89 du code électoral).

Comme nous l’avions rappelé ici, lors des élections municipales, ici Sondages élections munipales 2014 – jounaux suisses et belges, il est assez consternant de constater l’inadéquation des règles juridiques de la loi électorale au regard des pratiques du numérique, de l’internet et désormais des réseaux sociaux.

Les journaux belges et suisses n’étant pas concernés par la loi électorale française, les résultats des sondages à la sortie des urnes seront donc disponibles le jour même de l’élection.

Pour ceux qui ne savent pas où et comment chercher, ci-dessous la liste des sites web des quotidiens étrangers belges et suisses à même de publier le résultat des élections départementales dans la journée du dimanche 22 mars 2015 :

3.1 – Les journaux belges francophones :

3.2 – Les journaux suisses francophones :

Nous ne manquerons pas également de vous tenir informé dans la journée du 22 mars 2015, et relayer l’information de nos amis suisses et belges.

Edit :

Départementales : 18,02 % de participation à la mi-journée.

A midi, le taux de participation au scrutin départemental est de 18,02 %. Le chiffre est en hausse par rapport à l’élection cantonale de 2011 (15,7%).
L'équipe de la rédaction

La rédaction du site Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines, de la fiscalité afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions régulièrement des articles de fond et d'actualité.

Voir les commentaires

  • Les sondages belges ou suisses, le jour de l'élection, pour les élections, c'est désormais dépassé. Maintenant, Google vous fait ses prédictions, cf l'article du monde sur le sujet " Des sondages à Google, qui peut prédire les résultats des élections départementales ? ", cf https://www.lemonde.fr/elections-departementales-2015/article/2015/03/13/des-sondages-a-google-qui-peut-predire-les-resultats-des-elections-departementales_4592962_4572524.html

  • La gauche sera battue plutôt dans 70% des cantons, vu les 58% d'abstention qu'on nous annonce. Toutes les gauches, tout mouillé, extrêmes inclus, cela ne pèse plus que rien. Et ce n'est pas qu'une question d'impopularité temporaire, la gauche n'a plus les capacités de d'engager de nouvelles dépenses, rigueur budgétaire oblige. Le destin de la gauche est le même que celui des mouvements monarchistes de la fin du 19ème siècle au milieu du 20ème : disparaitre.

  • Selon l'express, le Front national de Marine Le Pen espère obtenir "entre 400 et 600" conseillers départementaux dimanche prochain. Cela devrait leur permettre de réussir une implantation et devenir incontournable localement.

  • Il y a un moyen simple de moraliser les sondages qui, actuellement, donnent l'impression d'être manipulés. Il suffit d'interdire la publication des sondages réalisés selon la méthode dite "des quotas" (échantillon d'environ 1.000 personnes) et de ne permettre la publication que si les sondeurs adoptent la méthode dite "aléatoire" avec obligation de publier la marge d'incertitude (faussement appelée marge d'erreur). Cette seconde méthode part des listes électorales desquelles on extrait un échantillon exclusivement par tirage au sort. La science des statistiques (car il s'agit bien d'une vraie science) permet de calculer la marge d'incertitude qui est directement fonction de la taille de l'échantillon ... Bien entendu, tous les correctifs seraient interdits et la publication de sondages ne respectant pas cette contrainte pénalement punissable au titre de la propagation de fausses nouvelles (législation actuellement en vigueur mais jamais appliquée).
    L'INSEE, qui a accès aux listes électorales, pourrait être chargé du tirage au sort des échantillons ...

    • Oui, mais cela ne va dans l’intérêt des entreprises de sondage, et des commanditaires que sont les grands journaux de la presse écrite et télévisuelle ; ces derniers préférant des sondages sur une thématique du sensationnelle, quitte à s'éloigner de la réalité.

    • Mediapart vient de publier un article allant dans votre sens, sur les manipulations des sondages des prochaines élections départementales et auquel nous souscrivons totalement (échantillons insuffisants, sondés non électeurs, questions mal comprises, etc ....)

  • Derniers sondages sur les Départementales 2015 sur le score du front national sur le plan national :
    - National: FN 30%; UDI/UMP 28%; PS 20% / Ifop 22 février 2015
    - National: FN 29%; UDI/UMP 27%; PS 21% / Ifop 20 février 2015
    - National: FN 26%; UMP 25%; PS 18% / BVA 31 janvier 2015
    - National: FN 26%; UMP 23%; PS 20% / Odoxa 27 janvier 2015
    - National: FN 28%; UMP 25%; PS 17% / Odoxa 16 décembre 2014
    Le front national est donc annoncé comme premier parti de France. C'est certes normal que ce parti soit représenté mais cela révèle surtout la déliquescence de la classe politique dite « traditionnelle », incapable de trouver des solutions au marasme économique dont sont victimes les populations françaises.

    • Eh oui! Le Front National va, selon toute vraisemblance, être confirmé comme premier parti de France alors que son programme économique est, au mieux, révolutionnaire, au pire, inapplicable! C'est Georges Marchais qui doit, depuis sa tombe, être content ...
      Il faut pourtant bien que le P.S reçoive une grande claque et perde, au moins, 40 présidences de département ... Il lui en restera encore au moins 20, c'est à dire encore 15 de trop!

      • Et si encore, la droite avait un programme économique qui se tenait, quelque chose de raisonnable en matière sociétale et économique, il y aurait un espoir d’une alternative. Mais, non, c’est tout le contraire, les dirigeants de droite avec un discours sensé, raisonnable sont ringardisés par les médias (Fillon, Juppé bientôt, …). On ne demande pas autre chose de la part de nos représentants qu’une bonne gestion des deniers publics. Aujourd’hui, on assiste à trop de gaspillages, des situations de privilégiés chez les élus qui minent la confiance des citoyens.

  • Donc, oui, il faut s’attendre à ce que les résultats des départementales soient publiés sur Twitter, sur Facebook, sur les journaux belges, suisses et plus largement francophones, qui annonceront au monde entier qu’en France, qu’un parti d’extrême droite, le Front national est devenu le premier parti de France. Ainsi, prétendre appliquer une loi restreignant l’information, même à une seule journée est impossible techniquement ; internet n’a pas de frontière. A noter que seule la publication des sondages est punie par la loi, pas la fabrication durant la journée du jour de l’élection.

  • Quelqu'un peut me dire à quelle heure sera publié les résultats des élections départementales sur les journaux belges ou suisses ?

    • Le journal qui publie les résultats est le quotidien belge le Soir. Les sondages seront réalisés à la sortie des urnes françaises, certainement acheté par les journaux étrangers. Il s'agit des mêmes sondages publiés au 20H00 ou 19H00 - je ne sais pas à quelle heure se termine l'élection..

  • La participation à 17h au premier tour des élections départementales s'est élevée à 42,98%, contre 36,38% enregistrés à la même heure lors du précédent scrutin en 2011, ce qui peut laisser espérer un léger recul de l'abstention.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*