Salaire minimum industrie alimentaire conventionnel 2012 / 2013

Ci-dessous la grille des minimums au 1er janvier 2012 de la convention collective nationale des industries alimentaires diverses du 27 mars 1969.



Il s’agit des minimums garantis de salaire brut pour 35 heures hebdomadaires (en euros) ou 151,67 heures par mois en fonction de votre classification, niveau et échelon.

Salaire minimum industrie alimentaire

Pour les connaître, référez-vous à votre bulletin de paye ou votre contrat de travail, cette information doit en principe être précisée. A défaut, adressez-vous à votre service du personnel ou de la paye.



Barème des salaires minima conventionnels au 1er janvier 2012 en euros

(industries alimentaires diverses)

Classification

Niveau

Échelon

Point

Montant annuel

Montant mensuel

Ancienneté
de 1 à 3 ans

Ancienneté
de 3 ans et plus

Ouvriers
Employés

I

1

12 à 15

17 792,70

18 072,90

1 401,00

2

16 à 19

17 973,42

18 256,47

1 415,23

3

20 à 23

18 128,23

18 413,72

1 427,42

II

1

24 à 27

18 283,05

18 570,97

1 439,61

2

28 à 31

18 670,14

18 964,16

1 470,09

3

32 à 35

19 057,24

19 357,35

1 500,57

III

1

36 à 39

19 444,34

19 750,55

1 531,05

2

40 à 43

19 883,12

20 196,24

1 565,60

3

44 à 47

20 321,78

20 641,81

1 600,14

TAM

IV

1

48 à 51

20 760,44

21 087,37

1 634,68

2

52 à 55

21 818,60

22 162,20

1 718,00

V

1

56 à 59

22 876,64

23 236,90

1 801,31

2

60 à 63

24 631,40

25 019,29

1 939,48

VI

1

64 à 67

26 386,28

26 801,81

2 077,66

2

68 à 71

29 418,53

29 881,82

2 316,42

Cadres

VII

1

72 à 75

31 077,67

31 077,67

2 390,59

2

76 à 79

32 530,55

32 530,55

2 502,35

VIII

1

80 à 83

33 983,17

33 983,17

2 614,09

2

84 à 87

46 293,26

46 293,26

3 561,02

IX

1

88 à 99

58 603,09

58 603,09

4 507,93

L'équipe de la rédaction

La rédaction du site Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines, de la fiscalité afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions régulièrement des articles de fond et d'actualité.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*