Grille et salaire minimum de l’industrie textile 2012 / 2013

En application de l’avenant n° 47 du 7 février 2012, ci-dessous la grille des salaires minima au 1er février 2012 de la convention collective nationale de l’industrie textile du 1er février 1951.



Il s’agit des minimums garantis de salaire brut pour 35 heures par semaine (soit 151,67 heures par mois) en fonction de la position et du coefficient auxquels

vous êtes rattachés.
Salaire minimum textile

Pour les connaître, référez-vous à votre bulletin de paye ou à votre contrat de travail, cette information doit en principe être précisée.

Si cette information est manquante, adressez-vous à votre service des Ressources Humaines, de la Comptabilité ou de la Paie de votre entreprise. Ils sont en principe à même de vous renseigner.



Grille et salaire minimum textile 2012 / 2013

(Barème des rémunérations minimales mensuelles garanties au 1er février 2012 en euros)

Position

Coefficient

Rémunération minimale mensuelle garantie

(en euros)

A. – Débutants

300

1 743 €

330

1 875 €

360

2 013 €

B. – Ingénieurs et cadres confirmés

400

2 194 €

450

2 454 €

500

2 734 €

550

3 005 €

600

3 278 €

650

3 548 €

Position supérieure

(800)

4 365 €

Pour acheter la convention collective nationale de l’industrie textile du 1er février 1951 (IDCC 18 – Brochure JO N° 3106) et ses mises à jour, dans un format papier ou un fichier PDF (téléchargeable immédiatement), vous pouvez vous rendre sur le site web de notre partenaire Convention.fr :

Attention, cette grille de salaires n’est plus en vigueur aujourd’hui. Elle a été remplacée par la grille et le salaire minimum conventionnel de l’industrie textile en 2014 et 2015.

L'équipe de la rédaction

La rédaction du site Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines, de la fiscalité afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions régulièrement des articles de fond et d'actualité.

Voir les commentaires

  • C'est vrai que c'est très intéressant sur les conventions du textile. Je vais mettre cette page dans mes favoris

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*