Ressources Humaines : droit social, modèles et lettres de motivation

Modèle de contrat (CDD) à usage constant pour un employé à temps complet

Dans certains secteurs d’activités, dont la liste est fixée par décret, et pour certains emplois présentant un caractère temporaire, il est d’usage constant de ne pas recourir au contrat de travail à durée indéterminée (art. L. 1242-2 3° du Code du travail). L’employeur peut alors embaucher des personnes sous contrat à durée déterminée sous réserve :


  • que l’activité concernée corresponde à l’activité principale de l’entreprise et non à la fonction du salarié ( soc., 25 février 1998, n° 988),
  • que l’emploi concerné figure sur la liste des activités de l’article D. 1242-1 du Code du travail, éventuellement complétée par conventions ou accords collectifs,
  • que l’usage de ne pas recourir à un CDI soit constant et admis comme tel dans la profession.

Ces trois conditions doivent être remplies cumulativement.

Exemple de contrat (CDD) à usage constant pour un employé à temps complet

La liste des secteurs d’activité concernés définie par décret figure à l’article D. 1242-1 du code du travail. Sont visés :

  • Les exploitations forestières,
  • La réparation navale,
  • Le déménagement,
  • L’hôtellerie et la restauration, les centres de loisirs et de vacances,
  • Le sport professionnel,
  • Les spectacles, l’action culturelle, l’audiovisuel, la production cinématographique, l’édition phonographique,
  • L’enseignement,
  • L’information, les activités d’enquête et de sondage,
  • L’entreposage et le stockage de la viande,
  • Le bâtiment et les travaux publics pour les chantiers à l’étranger,
  • Les activités de coopération, d’assistance technique, d’ingénierie et de recherche à l’étranger,
  • Les activités d’insertion par l’activité économique exercées par les associations intermédiaires prévues à l’article L. 5132-7 du code du travail,
  • Le recrutement de travailleurs pour les mettre, à titre onéreux, à la disposition de personnes physiques, dans le cadre du 2° de l’article L. 7232-6 du code du travail,
  • La recherche scientifique réalisée dans le cadre d’une convention internationale, d’un arrangement administratif international pris en application d’une telle convention, ou par des chercheurs étrangers résidant temporairement en France,
  • Les activités foraines.

Le salarié ou les salariés ainsi recrutés bénéficient d’une égalité de traitement : ils ont ainsi les mêmes droits et les mêmes obligations que les éventuels autres salariés travaillant habituellement dans l’entreprise, sauf dispositions particulières liées à la rupture du contrat, aux droits liés à l’ancienneté, ainsi qu’aux droits au congé individuel de formation.

Ce contrat suit pour le reste le même régime juridique que le contrat à durée déterminée conclu au titre d’emploi saisonnier.

L’indemnité de précarité n’est notamment pas due, sauf disposition contraire de la convention collective ou accord des parties (article L. 1243-10 du Code du travail).


Exemple de contrat (CDD) à usage constant pour un employé à temps complet

ENTRE LES SOUSSIGNÉS

 

Monsieur (Madame) <A compléter>représentant la Société (nom et adresse de l’employeur, raison sociale), ci-après dénommé l’employeur.

ET

M <A compléter>, (Adresse), ci-après dénommé le salarié.

 

IL EST CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT

Article 1 : Objet et lieu d’exécution du contrat

La société <A compléter> (ou l’entreprise <A compléter>) (ou les Ets <A compléter>) engage(nt) M <A compléter> en qualité de <A compléter>. Il aura pour mission  <A compléter>.

Il exercera ses fonctions à <A compléter> (ou dans le cadre de notre établissement sis à <A compléter>).

Article 2 : Durée du contrat

Le présent contrat  prendra effet à compter du <A compléter>.

L’usage n’étant pas de recourir au contrat à durée indéterminée s’agissant du poste occupé par le salarié, conformément à l’article D. 1242-1 du Code du travail, le salarié est embauché pour un contrat à durée déterminée de <A compléter> mois.

Toutefois, il est prévu une période d’essai de <A compléter> mois (ou semaines), pendant laquelle chacune des parties pourra mettre fin librement au contrat, et ce sans préavis ni indemnité aucune.

Article 3 : Durée et horaires de travail

Le salarié exercera une activité à temps complet. En conséquence, la durée hebdomadaire de travail sera de <A compléter> heures.

Le salarié se conformera, en outre, à l’horaire de travail en vigueur dans l’entreprise, à savoir :

  • le matin de <A compléter> à <A compléter> heures,
  • l’après-midi de <A compléter> à <A compléter>

(Cela peut être des horaires fixes ou des horaires à la carte).

Article 4 : Rémunération

En rémunération de ses attributions, le salarié <A compléter> percevra un salaire mensuel brut fixé à <A compléter> euros, montant qui lui sera versé le <A compléter> de chaque mois civil.

(Variante)

En rémunération de ses attributions, le salarié <A compléter> percevra un salaire mensuel forfaitaire fixé à <A compléter> euros, montant qui lui sera versé le <A compléter> de chaque mois civil.

(A ajouter, le cas échéant)

Il bénéficiera, en outre, des avantages financiers suivants : <A compléter>.

Il bénéficiera également des avantages en nature suivants : <A compléter>.

Article 5 : Obligations du salarié

(Éventuellement)

Les fonctions du salarié peuvent nécessiter des déplacements professionnels, qui devront être effectués quelles qu’en soient la fréquence et la durée.

(Éventuellement)

Clause d’exclusivité de service :

Pendant toute l’exécution du présent contrat, le salarié s’engage à n’exercer aucune activité, sous quelque forme que ce soit, concurrençant celle de son employeur (ou le salarié s’engage à n’exercer aucune autre activité professionnelle, quelle qu’elle soit et sous quelque forme que ce soit, même non concurrente à celle de son employeur).

(Éventuellement)

Clause de non-concurrence :

Au terme du présent contrat, le salarié s’engage à n’exercer directement ou indirectement, à quelque titre et sous quelque forme que ce soit, aucune activité susceptible de concurrencer celle de l’entreprise. Cette clause ne s’appliquera, cependant, pas en cas de rupture au cours de période d’essai.

Cette obligation de non-concurrence est limitée aux activités suivantes : <A compléter>. Elle s’appliquera pendant une durée de <A compléter> à compter de la fin du présent contrat et s’étendra aux territoires suivants : <A compléter> (Exemple : tel ou tel département, telle ou telle région, le territoire national, etc …).

En contrepartie de cette obligation, l’entreprise s’engage à verser au salarié, après l’expiration du présent contrat, une indemnité mensuelle égale à <A compléter>.

L’employeur pourra, toutefois, renoncer au bénéfice de la clause de non-concurrence, à charge pour lui de prévenir le salarié par lettre recommandée avec avis de réception, ce au plus tard <A compléter> jours suivant la rupture des relations contractuelles.

En cas de violation de cette obligation de non-concurrence, le salarié devra verser à l’entreprise, à titre de clause pénale, une somme irréductible et forfaitaire de <A compléter> euros. En outre, l’entreprise se réserve le droit de faire ordonner immédiatement la cessation de l’activité concurrente.

En cas de rupture anticipée du présent contrat à l’initiative du salarié, il sera tenu de réparer, le cas échéant, le préjudice subi par l’employeur par le versement de dommages et intérêts calculés selon les dispositions applicables en la matière.

(Éventuellement)

Clause de mobilité :

Le salarié est engagé initialement pour travailler à (lieu travail)

Toutefois pour des raisons qui touchent à l’organisation et au bon fonctionnement de l’entreprise, l’employeur peut être amené à modifier le lieu d’exécution du contrat de travail le liant au salarié.

Le salarié pourra ainsi être muté dans tout établissement appartenant au même groupe que l’entreprise, et notamment dans les établissements situés <A compléter>

Le salarié sera informé de cette décision de mutation dans un délai de <A compléter> jours avant la prise d’effet de sa nouvelle affectation.

L’entreprise prendra en charge les frais de déménagement selon les modalités suivantes <A compléter>

Dans le cas où le salarié refuserait d’accepter cette décision, la rupture du contrat de travail qui pourrait s’en suivre lui serait alors imputable; il ne pourrait du fait de cette rupture prétendre à aucune indemnité.

L’employeur s’engage à ne mettre en œuvre cette clause que pour des motifs dictés par l’intérêt de l’entreprise.

Article 6 : Obligations de l’employeur

(Éventuellement)

L’employeur s’engage à fournir au salarié tous les matériaux, accessoires divers et documents nécessaires à l’exercice de ses  fonctions.

(Éventuellement)

A la cessation du présent contrat, le salarié percevra une indemnité de fin de contrat égale à <A compléter> % du montant de sa rémunération totale brute (non imposée par la loi en cas de CDD d’usage constant, mais peut être prévue par la convention collective ou par accord entre les parties).

Article 7 : Accessoires au contrat de travail

Un véhicule sera mis à la disposition du salarié, pour l’exercice de son activité professionnelle, dans les conditions en vigueur au sein de l’entreprise et précisées par note de service.

Le salarié bénéficiera d’un logement de fonction, dont les conditions de mise à disposition et de jouissance sont définies dans un acte séparé conclu entre les parties.

Article 8 : Avantages sociaux

Le salarié bénéficiera des dispositions de la convention collective nationale <A compléter>, applicable à l’entreprise.

Par ailleurs, il sera admis, à compter de son engagement, au bénéfice du régime de retraite complémentaire par affiliation à la caisse <A compléter> (nom et adresse de la caisse de retraite).

Article 9 : Congés payés

Le salarié bénéficiera des congés payés calculés selon les dispositions de la convention collective applicable (ou de la loi).

 

Fait en deux exemplaires.

A <A compléter>, le <A compléter>

(Mention manuscrite des 2 parties ” lu et approuvé «)

 

Pour utiliser et personnaliser ce modèle de contrat de travail (CDD) à usage constant pour un employé à temps complet, il vous suffit de faire un « Copier & Coller » du texte de cet article dans votre traitement de texte (Microsoft Word ou Writer d’Open Office).

Laurence

Spécialisée en droit social, je rédige des lettres de motivation et mets en valeur les Curriculum Vitae des personnes en recherche d'emploi. J’interviens également dans les entreprises pour renforcer et dynamiser la politique des ressources humaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*