Comment évaluer le CV d’un candidat efficacement ?

Une fois le poste clairement défini vient le temps de la recherche du candidat idéal et de l’évaluation des candidatures reçues. Les curriculum vitae (CV) contiennent des indices importants qui doivent vous permettre d’évaluer la façon dont un candidat aborde son travail.



Évaluer le CV :

La personne sera-t-elle une valeur ajoutée pour l’entreprise ?

Quand vous évaluez un candidat, assurez-vous de connaître parfaitement les missions futures du poste et les compétences requises. Il peut s’agir aussi bien de compétences purement techniques (hard skills), issues de la formation ou d’expériences professionnelles et de compétences comportementales (soft skills).

Qu’est qu’un hard skill ? des exemples :

  • Maîtrise du langage PHP,
  • Connaissance en protection des données,
  • Utilisation de telle machine ou de tel logiciel,
  • Certification ou habilitation,
  • Capacité à parler allemand couramment.

Qu’est qu’un soft skill ? des exemples :

  • Aptitudes en relations interpersonnelles et en communication,
  • Les attributs de caractère comme la fiabilité et la ténacité,
  • Caractéristiques du style de travail comme la flexibilité et le souci du détail.

Les soft skills sont incontournables. Aujourd’hui, la personnalité de la future recrue joue un rôle

clé, que ce soit pour les missions devant être effectuées ou pour le relationnel et la vie quotidienne de l’entreprise. Si certaines qualités sont clairement mentionnées par le candidat sur son CV, d’autres peuvent être sous-entendues via la liste des expériences professionnelles ou des projets accomplis.
Évaluer un CV efficacement

Les indices tirés du CV :

Le fond et permet de mieux connaître un candidat mais la forme est tout aussi importante. Justement, les CV peuvent varier dans leur conception et leur style. Ils reflètent la personnalité et la façon de penser du candidat. Ces éléments vous donnent des indices sur votre potentielle future recrue, à savoir si elle fait attention à chaque détail, si elle est rigoureuse et soignée, si elle a pris du temps pour créer un CV qui se démarque, etc.

Prenez le temps d’observer la structure globale du CV :

La forme : les informations sont-elles énoncées clairement ou, au contraire, manquent-elles d’organisation ? Le CV d’un bon candidat raconte souvent une histoire fluide et cohérente.

Les détails : Le CV contient-il des fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe ? Soyez particulièrement vigilant sur l’attention portée aux détails par le candidat !

La compréhension de l’offre d’emploi : le candidat a-t-il lu correctement l’offre d’emploi ? Le candidat idéal sera celui dont les compétences correspondent à l’emploi que vous proposez.

À la recherche de soft skills :

Les curriculum vitae offrent également des indices importants sur le caractère des candidats. Voici quelques-uns des attributs les plus importants qu’un nouvel employé peut avoir et des indices que vous trouverez dans son curriculum vitae :

  • La ténacité : les candidats tenaces mettent en évidence les actions mises en œuvre pour que les projets menés soient couronnés de succès. Cherchez les preuves de ces bonnes dispositions,
  • La motivation : les employés motivés indiquent leurs réalisations et leurs responsabilités. Cherchez les mots “dirigés”, “développés” et “conçus”,
  • L’intégrité : un candidat intègre voudra que vous ayez une vue d’ensemble de ses réalisations. Pour cela, il sera transparent sur le rôle des membres de son équipe dans la réussite de son projet, ainsi que sur les défis auxquels il a dû faire face.
Technique pour évaluer un CV : repérer les hard skills et soft skills

Trouvez l’expérience qui compte dans le parcours du candidat :

Repérez les éléments qui pourraient jouer en faveur du candidat (formation correspondant au métier recherché, expérience professionnelle sur le même poste, etc.) et ceux qu’il sera nécessaire d’approfondir en entretien d’embauche.

Les projets menés :

Obtenez un maximum d’informations sur les différents rôles et missions du candidat : les responsabilités qui lui ont été confiées, une mission réalisée qui se rapproche de celle qui devra être effectuée, les obstacles rencontrés durant telle ou telle tâche, l’utilisation d’un logiciel qui pourrait être utile à l’entreprise.

Les résultats :

N’hésitez pas à solliciter des preuves quantitatives concernant l’efficacité du candidat : le nombre de produits vendus pendant que le candidat occupait tel poste, les retombées d’un événement organisé par le candidat (nombre de personnes attendues et nombre de personnes qui se sont finalement déplacées, progression des ventes suite à l’événement, etc.).

Le parcours de carrière :

Repérez tous les éléments relatifs à sa progression professionnelle et qui vous semblent flous ou problématiques :

  • Une période d’inactivité, durant laquelle le candidat n’a pas travaillé et/ou n’a pas étudié,
  • Des changements successifs d’entreprise,
  • Pas de progression significative dans les postes occupés,
  • Des employeurs que vous ne connaissez pas ou que vous ne parvenez pas à trouver sur Internet,
  • Plusieurs reconversions professionnelles en peu de temps.

Impliquez vos autres collaborateurs grâce au recrutement collaboratif.

Tout d’abord, vous engagez vos équipes. Les salariés se sentent importants tandis que les liens se soudent entre les collaborateurs qui ont un objectif commun : celui de vous aider à dénicher la perle rare.

Vous êtes spécialisé dans le recrutement. Ces articles peuvent vous intéresser :

En complément, retrouvez nos conseils pour les candidats dans la rédaction de leur CV et tous nos modèles de lettres de motivation.

Laurence

Spécialisée en droit social, je rédige des lettres de motivation et mets en valeur les Curriculum Vitae des personnes en recherche d'emploi. J’interviens également dans les entreprises pour renforcer et dynamiser la politique des ressources humaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*