Modèle de lettre pour informer l’assureur de l’aggravation des risques

Désormais, vous utilisez votre voiture dans le cadre de votre travail, l’un de vos enfants conduit votre voiture ou encore, vous avez deux résidences, vous avez installé un panneau solaire attenant à votre maison : précisez bien tout changement à votre assureur.

La règle de droit sur l’aggravation des risques vis-à-vis de l’assurance

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance, votre assureur vous fait remplir un formulaire de déclaration du risque.

Par la suite, vous devez lui déclarer toute circonstance nouvelle susceptible d’aggraver les risques assurés ou d’en créer de nouveaux et qui rendent votre déclaration initiale inexacte ou caduque.

Suite à votre nouvelle déclaration, l’assureur a 10 jours pour vous répondre. En l’absence de réponse de sa part, dans ce délai, votre demande de modification du contrat est réputée acceptée. L’assureur peut aussi vous notifier son refus de vous accorder sa garantie (le contrat est alors résilié 10 jours après la notification) ou vous proposer de la maintenir, moyennant une augmentation de tarif.

Si vous acceptez l’augmentation, un avenant ou un nouveau contrat est établi. Si vous refusez ou ne donnez pas suite à sa proposition dans un délai de 30 jours, votre assureur peut résilier votre contrat à l’issue de ce délai. Attention, si, suite à un sinistre, votre assureur constate que vous avez fait une déclaration inexacte du risque, il peut invoquer la nullité du contrat et refuser, s’il prouve votre mauvaise foi, de prendre en charge votre sinistre.

Lettre d’information de l’assureur de l’augmentation des risques
Télécharger un modèle de lettre pour informer l’assureur de l’aggravation des risques

Si votre mauvaise foi n’est pas établie, il a la faculté de réduire le montant de l’indemnité versée, en proportion de la cotisation payée et de celle que vous auriez dû payer, si les risques avaient été exactement déclarés.

Les démarches à accomplir pour informer son assureur lors de l’aggravation des risques

Vous devez informer votre assureur de toute nouvelle circonstance qui modifie ce que vous aviez mentionné sur le formulaire initial de déclaration, dans un délai de 15 jours, par lettre recommandée. Ce délai court soit à partir du fait nouveau, si vous en êtes à l’origine (par exemple, un changement de conducteur habituel), soit à partir du moment où vous en avez connaissance, si l’aggravation du risque est indépendante de vous.

Mais, attention, vous n’avez à porter à la connaissance de votre assureur que les changements par rapport à vos premières déclarations. Par exemple, si votre assureur ne vous avait pas fait préciser la surface habitable de votre logement, il est inutile de l’informer de son agrandissement.

Exemple de lettre pour informer l’assureur de l’aggravation des risques

<Prénom et nom>
<Vos coordonnées>
<Téléphone fixe / mobile / courriel>

<Nom de la Compagnie d’Assurance>

<Coordonnées de Compagnie d’Assurance >

À l’attention du Responsable clientèle

<Ville>, le <Date du jour>

Par lettre recommandée avec accusé de réception,
N° de l’AR : <A reporter>

Objet : lettre d’information de l’aggravation des risques

Madame, Monsieur,

Variante 1 :

J’utilise désormais mon véhicule <Modèle, marque et immatriculation> assuré auprès de votre compagnie pour mon activité professionnelle. Celui-ci n’étant assuré que pour mes déplacements privés, je vous demande de prendre en compte cette nouvelle circonstance.

Variante 2 :

J’ai souscrit auprès de votre compagnie le <Date de signature> un contrat multirisque habitation pour ma résidence principale située à <Adresse, code postal et ville>. Je tiens à porter à votre connaissance que j’ai fait réaliser des travaux d’agrandissement qui portent la surface habitable de 120 à 200 m².

Je vous rappelle que, conformément à l’article L. 112-2 du Code des assurances, sans réponse de votre part dans un délai de 10 jours à compter de la réception de cette lettre, je considérerai que vous acceptez cette modification aux conditions initiales du contrat.

Par ailleurs, je vous serais obligé(e) d’accuser réception de la présente lettre.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de mes sentiments respectueux.

<Prénom et nom>
<Signature>

Foire aux questions (FAQ) sur l’aggravation des risques en assurance

Règles, conseils en matière d’assurance et autres modèles de lettre pour son assureur à télécharger en ligne

Votre avis sur la procédure d’information d’aggravation des risques auprès de votre assureur

Dites-le-nous dans les commentaires. Merci.

Pascal

2 réflexions au sujet de “Modèle de lettre pour informer l’assureur de l’aggravation des risques”

  1. Bonjour,
    J’ai acheté deux panneaux solaire « sunology » et que j’aii fixé au mur de ma maison. Dois-je faire une déclaration à mon assureur ? Merci

  2. Bonjour, oui, tout à fait. L’ajout d’un panneau solaire, autre que ceux fixés sur le toit, rentre dans le principe d’aggravation des risques. Vous devez informer votre assureur qui vous indiquera, en retour, si le panneau solaire sera assuré contre les intempéries (grêles, etc.) et si vous devez payer un supplément. Cordialement

Laisser un commentaire

A propos

Créé en 2012, le site Juristique.org est une plateforme en ligne dédiée à fournir des informations juridiques claires, accessibles et fiables pour répondre aux besoins diversifiés de ses utilisateurs. Que vous soyez un professionnel du droit, un étudiant en droit, demandeur d'emploi ou un salarié recherchant la dernière grille des salaires 2024, notre site a pour ambition d’être une ressource incontournable.


Articles les plus consultés

Barème des indemnités kilométriques 2024

Calendrier d’actualisation de Pôle Emploi 2024

Le Smic 2024 pour 35h et 39h

Modèles de lettre de motivation à télécharger gratuitement

Modèle de note de frais sous Word et Excel

Formulaires Cerfa, attestations et procurations à télécharger

Outils en ligne

Comment calculer la mensualité d'un prêt avec Excel ?

La durée du travail en France (35h / 39h) et les heures supplémentaires

Modèle d'attestation employeur

Modèles de formules de politesse pour conclure une lettre

Modèle de promesse d’embauche pour un futur salarié

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester informé des dernières mises à jour juridiques.

Recherche et navigation

Naviguer sur Juristique.org est simple. Utilisez notre barre de recherche pour trouver des informations spécifiques, parcourez nos catégories thématiques ou explorez nos guides pratiques pour obtenir des conseils détaillés.