Grilles des salaires dans l’immobilier et la construction

Vous souhaitez vous procurer votre convention collective ?

Retrouvez-la sur Convention.fr parmi une gamme de plus de 415 exemplaires de PDF et de livres.

Nous vous rappelons que les salaires 2024 doivent obligatoirement être supérieurs aux dernières valeurs du SMIC (janvier 2024) et aux rémunérations minimums conventionnelles.

L’immobilier est un secteur qui ne cesse de monter en France ces dernières années. En effet, en 2020, la France comptait plus de 230 800 entreprises actives dans le secteur immobilier. Durant cette période, le marché de l’ancien a enregistré près d’un million d’opérations immobilières, tandis que le nombre d’opérations avoisinait les 224 000. Les particuliers comme les entreprises investissent volontiers dans ce domaine, soit pour se loger, soit pour faire un placement.

Évolution de l’emploi salarié dans l’immobilier

En 2021, le secteur de l’immobilier en France comptait environ 255 700 employés, représentant une augmentation de 22 000 personnes par rapport à 2008. Depuis 2014, le taux d’emploi dans ce secteur connaît une croissance significative.

Dernière grille des salaires dans les métiers de l’immobilier
Salaires dans le secteur de l’immobilier

Inventaire des principaux métiers

Le secteur de l’immobilier offre une gamme diversifiée de métiers, allant de la vente et la location de biens immobiliers à la gestion de propriétés et au développement immobilier. Ci-dessous les métiers les plus courants dans ce domaine :

ProfessionDescriptif
Agent immobilierLes agents immobiliers sont chargés de faciliter la vente, l’achat ou la location de biens immobiliers résidentiels ou commerciaux. Ils agissent en tant qu’intermédiaires entre les vendeurs et les acheteurs ou entre les propriétaires et les locataires, en aidant à la négociation des contrats et à la gestion des transactions.
Gestionnaire immobilierLes gestionnaires immobiliers sont responsables de la gestion quotidienne des biens immobiliers pour le compte des propriétaires. Leurs tâches peuvent inclure la collecte des loyers, la maintenance des propriétés, la résolution des problèmes des locataires, la supervision des rénovations et la gestion des budgets.
Promoteur immobilierLes promoteurs immobiliers sont chargés de concevoir, planifier et superviser la construction de projets immobiliers, tels que des complexes résidentiels, des immeubles de bureaux ou des centres commerciaux. Ils travaillent en étroite collaboration avec des architectes, des ingénieurs et des entrepreneurs pour concrétiser leurs projets.
Expert immobilierLes experts immobiliers évaluent la valeur des biens immobiliers pour diverses raisons, telles que les transactions immobilières, les financements hypothécaires, les successions ou les litiges. Leur expertise permet d’estimer précisément la valeur marchande des propriétés.
ArchitecteBien que l’architecture soit souvent considérée comme un domaine distinct, les architectes jouent un rôle essentiel dans le secteur immobilier en concevant et en planifiant des projets de construction résidentiels, commerciaux et institutionnels.
Économiste de la constructionL’économiste de la construction assure la viabilité financière d’un projet et veille au respect du budget en prévoyant avec précision les coûts des matériaux et de la main-d’œuvre. Les responsabilités de ce professionnel peuvent varier selon le contexte dans lequel il exerce.
GéomètreLe géomètre-topographe effectue des relevés topographiques précis pour cartographier les caractéristiques du terrain avec un équipement spécialisé tel qu’un théodolite. Il prend en compte tous les détails, y compris les niveaux d’altitude, les éléments naturels comme les arbres, ainsi que les structures humaines telles que les poteaux télégraphiques et les murs. En outre, il mesure les superficies, notamment sur des sites de construction, et documente tous les aspects physiques du site, y compris l’étude des sous-sols.
Salaires dans l’immobilier

Dernières grilles des salaires des conventions collectives dans l’immobilier :

Les conventions collectives encadrent les relations entre les entreprises dans l’immobilier ainsi que le personnel. Ainsi, en 2021, c’est 255 700 de salariés (hors intérim) qui travaillent dans le secteur de l’immobilier. Comme le SMIC, il est essentiel de souligner que les salaires conventionnels servent de base minimale. Par conséquent, les entreprises ont la liberté d’adapter les rémunérations et les avantages accordés à leurs employés en fonction de leurs ressources financières et de leurs perspectives économiques.

Immobilier

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de l’immobilier :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la promotion immobilière :

Sociétés d’HLM

Dernière grille des salaires minimums de l’habitat et du logement accompagnés des PACT ARIM :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des offices publics de l’habitat et des Coop’HLM :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des sociétés coopératives d’HLM :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des sociétés anonymes et fondations d’HLM :

Services dans l’immobilier

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des concierges et gardiens d’immeuble :

Dernière grille des salaires minimums de l’habitat et du logement accompagnés pour les foyers et services pour jeunes travailleurs (FSJT) :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des maisons d’étudiants :

Construction

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des économistes de la construction :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des géomètres :

Activités annexes

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de l’hôtellerie de plein air :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective du tourisme social et familial :

Vidéo : comprendre le salaire minimum légal et conventionnel en 2024

Découvrez les principes qui régissent le salaire minimum légal en France avec le SMIC (salaire minimum de croissance) et les salaires minimums conventionnels. Ces derniers sont souvent méconnus des salariés, mais dont le respect est tout aussi contraignant pour l’employeur que le salaire légal — informations mises à jour au 1ᵉʳ janvier 2024.

Tout savoir sur le salaire minimum conventionnel et le SMIC en 2024

Votre avis sur l’évolution salariale des métiers de l’immobilier

Dites-le-nous dans les commentaires. Merci.

Photo of author

L'équipe de la rédaction

La rédaction du site web Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines et de la fiscalité. Nous publions régulièrement des modèles d'attestations, de lettres, des contrats et les grilles salariales conventionnelles 2024 afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions aussi des articles sur l'actualité juridique et les indices bancaires comme les codes SWIFT et les codes CNAPS pour les virements internationaux.

Revalorisation du salaire minimum de croissance (Smic) et des plafonds de la Sécurité sociale (PASS) au 1ᵉʳ janvier 2024

Revalorisation des plafonds de la Sécurité sociale (PASS) de 5,4% en 2024

À compter du 1ᵉʳ janvier 2024, les valeurs des nouveaux plafonds de la Sécurité sociale (PASS) sont :

  • Annuel : 46 368 €.
  • Trimestriel : 11 592 €.
  • Mensuel : 3 864 €.
  • Hebdomadaire : 892 €.
  • Journalier : 213 €.
  • Horaire : 29 €.

Le plafond de Sécurité sociale est le montant maximal des rémunérations à considérer pour le calcul des cotisations. Il détermine ainsi le salaire net versé au salarié. Pour en savoir plus, consultez l’article sur les plafonds de la Sécurité sociale en 2024.

Revalorisation du Smic de 1,13 % au 1ᵉʳ janvier 2024

La rémunération versée au salarié doit remplir deux conditions : être supérieure au salaire minimum conventionnel et légal. Au 1ᵉʳ janvier 2024, les valeurs du Smic sont les suivantes :

  • Salaire minimum brut horaire : 11,65 €.
  • Salaire mensuel brut pour un temps de travail hebdomadaire de 35h (151,67 heures par mois) : 1 766,92 €.
  • Salaire minimum annuel brut (35h) : 21 203,00 €.

Il est important de mentionner que les salaires légaux et conventionnels servent de base minimale. En conséquence, les entreprises peuvent ajuster les rémunérations et les avantages offerts à leurs employés en fonction de leurs capacités financières et des conditions économiques et sociales en vigueur.

Pour en savoir plus, consultez l’article sur le salaire minimum légal au 1ᵉʳ janvier 2024 et sur les derniers salaires conventionnels 2024.

Laisser un commentaire

A propos

Créé en 2012, le site Juristique.org est une plateforme en ligne dédiée à fournir des informations juridiques claires, accessibles et fiables pour répondre aux besoins diversifiés de ses utilisateurs. Que vous soyez un professionnel du droit, un étudiant en droit, demandeur d'emploi ou un salarié recherchant la dernière grille des salaires 2024, notre site a pour ambition d’être une ressource incontournable.


Articles juridiques les plus consultés

Êtes-vous payé au salaire minimum légal et conventionnel en 2024 ?

Le Smic 2024 pour 35h et 39h

La durée du travail en France (35h / 39h) et les heures supplémentaires

Les conventions collectives applicables en France

Télécharger la convention collective de son entreprise

Salaire brut et net : calculs et comprendre les différences

La convention Syntec

La convention de l'immobilier

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester informé des dernières mises à jour juridiques.

Recherche et navigation

Naviguer sur Juristique.org est simple. Utilisez notre barre de recherche pour trouver des informations spécifiques, parcourez nos catégories thématiques ou explorez nos guides pratiques pour obtenir des conseils détaillés.