Grilles des salaires du commerce et de la distribution

Vous souhaitez vous procurer votre convention collective ?

Retrouvez-la sur Convention.fr parmi une gamme de plus de 415 exemplaires de PDF et de livres.

Nous vous rappelons que les salaires 2024 doivent obligatoirement être supérieurs aux dernières valeurs du SMIC (janvier 2024) et aux rémunérations minimums conventionnelles.

Chaque année, c’est plus de 50 000 emplois qui sont à pourvoir dans les enseignes du commerce et la grande distribution alimentaire et non alimentaire (sports, bricolage, parfums, jardinerie, vêtement et confort de la maison).

La grande distribution, reste une source importante d’emplois. En dépit d’une offre abondante de contrats à durée indéterminée, beaucoup de postes sont à temps partiel et, souvent, très féminisé.

La grande distribution recrute beaucoup de personnes sans diplôme ou avec un niveau de qualification modeste. La progression professionnelle en interne est courante. Ainsi, un employé jeune et même peu qualifié peut rapidement évoluer vers des postes à responsabilités : commencer comme vendeur, puis devenir chef de rayon, et à terme, accéder à des postes de direction de magasin.

Salaires minimums des conventions collectives du commerce et de la distribution
Télécharger les dernières grilles des salaires des conventions collectives du commerce et de la distribution

Enfin, le secteur qui ne cesse de monter, surtout depuis la crise covid, c’est l’e-commerce au travers notamment de l’entreprise américaine Amazon. En 2020, les ventes en ligne ont constitué 13,4 % du commerce de détail, en hausse par rapport à 9,8 % l’année précédente.

Évolution de l’emploi salarié du commerce et de la distribution

Évolution de l’emploi dans le commerce et la grande distribution
Effectifs dans le commerce et la grande distribution

Source : Insee.

Structure du commerce et de la distribution française

La taille des entreprises évoluant dans le secteur du commerce est très variable. Cela va du commerçant travaillant à son compte (boucher, teinturier, fleuriste, épicier, etc.) aux groupes multinationaux comme l’enseigne Carrefour ou Auchan en passant par des structures familiales et nationales comme le groupe Leclerc.

Ainsi, en 2021, 3 397 800 de salariés (hors intérim) travaillent dans le secteur du commerce et de la distribution.

Dernières grilles des salaires des conventions collectives du commerce et de la distribution :

Les conventions collectives encadrent les relations entre les entreprises du commerce et de la distribution ainsi que le personnel. Ainsi, en 2021, c’est 3 397 800 de salariés (hors intérim) qui travaillent dans ce secteur d’activité. Comme le SMIC, il est essentiel de souligner que les salaires conventionnels servent de base minimale. Par conséquent, les entreprises ont la liberté d’adapter les rémunérations et les avantages accordés à leurs employés en fonction de leurs ressources financières et de leurs perspectives économiques.

Grande distribution alimentaire et spécialisée

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des commerces de gros :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de l’habillement et du textile de détail :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire (grande distribution) :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective du commerce de détail alimentaire spécialisé :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de l’expédition et exportation de fruits et légumes :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective du commerce de détail alimentaire non spécialisé :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des équipements de sports et de loisirs :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des maisons à succursale de vente au détail d’habillement :

Dernières valeurs du salaire minimum la convention du négoce de l’ameublement :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective du commerce succursaliste de la chaussure :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des magasins du bricolage :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la quincaillerie et des fournitures industrielles :

Commerces artisanaux

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la charcuterie de détail :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la boucherie et charcuterie :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la boulangerie-pâtisserie artisanale :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de l’optique et de la lunetterie de détail :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la pâtisserie :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la poissonnerie :

Restauration

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des hôtels, cafés et restaurants (HCR) :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la restauration rapide :

Services de proximité

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la blanchisserie, pressing et laveries :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la coiffure :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la cordonnerie multiservice :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de l’esthétique et de la cosmétique :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des fleuristes, de la vente et des services aux animaux familiers :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la librairie :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la photographie :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des pompes funèbres :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective des services de l’automobile :

Autres commerces

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la désinfection, désinsectisation et dératisation :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective de la vente à distance :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective du négoce des matériaux de construction :

Dernière grille des salaires minimums de la convention collective du négoce du bois d’œuvre et produits dérivés :

Dernière grille des salaires minimums de la convention de la distribution et du commerce de gros des papiers cartons :

Votre avis sur l’évolution des salaires dans le commerce et la distribution

Dites-le-nous dans les commentaires. Merci.

Photo of author

L'équipe de la rédaction

La rédaction du site web Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines et de la fiscalité. Nous publions régulièrement des modèles d'attestations, de lettres, des contrats et les grilles salariales conventionnelles 2024 afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions aussi des articles sur l'actualité juridique et les indices bancaires comme les codes SWIFT et les codes CNAPS pour les virements internationaux.

Revalorisation du salaire minimum de croissance (Smic) et des plafonds de la Sécurité sociale (PASS) au 1ᵉʳ janvier 2024

Revalorisation des plafonds de la Sécurité sociale (PASS) de 5,4% en 2024

À compter du 1ᵉʳ janvier 2024, les valeurs des nouveaux plafonds de la Sécurité sociale (PASS) sont :

  • Annuel : 46 368 €.
  • Trimestriel : 11 592 €.
  • Mensuel : 3 864 €.
  • Hebdomadaire : 892 €.
  • Journalier : 213 €.
  • Horaire : 29 €.

Le plafond de Sécurité sociale est le montant maximal des rémunérations à considérer pour le calcul des cotisations. Il détermine ainsi le salaire net versé au salarié. Pour en savoir plus, consultez l’article sur les plafonds de la Sécurité sociale en 2024.

Revalorisation du Smic de 1,13 % au 1ᵉʳ janvier 2024

La rémunération versée au salarié doit remplir deux conditions : être supérieure au salaire minimum conventionnel et légal. Au 1ᵉʳ janvier 2024, les valeurs du Smic sont les suivantes :

  • Salaire minimum brut horaire : 11,65 €.
  • Salaire mensuel brut pour un temps de travail hebdomadaire de 35h (151,67 heures par mois) : 1 766,92 €.
  • Salaire minimum annuel brut (35h) : 21 203,00 €.

Il est important de mentionner que les salaires légaux et conventionnels servent de base minimale. En conséquence, les entreprises peuvent ajuster les rémunérations et les avantages offerts à leurs employés en fonction de leurs capacités financières et des conditions économiques et sociales en vigueur.

Pour en savoir plus, consultez l’article sur le salaire minimum légal au 1ᵉʳ janvier 2024 et sur les derniers salaires conventionnels 2024.

Laisser un commentaire

A propos

Créé en 2012, le site Juristique.org est une plateforme en ligne dédiée à fournir des informations juridiques claires, accessibles et fiables pour répondre aux besoins diversifiés de ses utilisateurs. Que vous soyez un professionnel du droit, un étudiant en droit, demandeur d'emploi ou un salarié recherchant la dernière grille des salaires 2024, notre site a pour ambition d’être une ressource incontournable.


Articles juridiques les plus consultés

Êtes-vous payé au salaire minimum légal et conventionnel en 2024 ?

Le Smic 2024 pour 35h et 39h

La durée du travail en France (35h / 39h) et les heures supplémentaires

Les conventions collectives applicables en France

Télécharger la convention collective de son entreprise

Salaire brut et net : calculs et comprendre les différences

La convention Syntec

La convention de l'immobilier

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester informé des dernières mises à jour juridiques.

Recherche et navigation

Naviguer sur Juristique.org est simple. Utilisez notre barre de recherche pour trouver des informations spécifiques, parcourez nos catégories thématiques ou explorez nos guides pratiques pour obtenir des conseils détaillés.