Grilles des salaires et indemnités conventionnelles 2021

Grille et salaire minimum agences de voyages et de tourisme 2018

La convention collective nationale de travail du personnel des agences de voyages et de tourisme du 12 mars 1993 (IDCC 1710 – Brochure JO N° 3061) régit les relations entre les agences de voyages et les entreprises de tourisme, qui se livrent ou apportent leur concours aux opérations consistant en l’organisation, la production ou la vente des activités visées aux articles L. 211-1 et L. 211-2 du code du tourisme (titulaires d’une immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours) et leurs salariés.



En application des accords du 20 avril 2018, ci-dessous la grille des salaires minimums au 1er avril 2018 de la convention collective nationale de travail du personnel des agences de voyages et de tourisme ainsi que le barème de rémunération des guides interprètes.

Barème salaires, salaire moyen et salaire minimum agences de voyages 2018

Il s’agit des minimums garantis de salaire brut pour 35 heures (en euros) hebdomadaires ou 151,67 heures par mois en fonction du groupe.

Pour le connaitre, référez-vous à votre bulletin de paye ou votre contrat de travail, cette information doit en principe y être indiquée. A défaut, contactez le service des ressources humaines ou de la paye de votre entreprise. Ils sont à même de vous renseigner.



Barème rémunération  et salaire minimum des agences de voyages et de tourisme en 2018

Groupes SMCG applicables au 1er avril 2018 pour un horaire mensuel de 151,67 heures (35 heures par semaine) en euros
A 1 510,00 €
B 1 562,17 €
C 1 640,27 €
D 1 755,10 €
E 1 965,71 €
F 2 299,88 €
G 2 805,86 €
Grille des salaires des agences de voyages et de tourisme en 2018

Barème rémunération et salaire minimum des guides interprètes en 2018

Région parisienne :

Journée

84,48 €

Demi-journée

52,79 €

Journée comportant la visite de la Malmaison et Versailles ou de Versailles et du Trianon

95,03 €

Demi-journée comportant la visite de Versailles ou de la Malmaison

58,12 €

Journée intra-muros allongée

94,00 €

Demi-journée intra-muros allongée

70,73 €

Journée extra-muros allongée (Fontainebleau, Chartres, Chantilly, Pierrefonds, Compiègne, Thoiry, Vaux-le-Vicomte…)

98,21 €

Demi-journée extra-muros allongée (Fontainebleau, Chartres, Chantilly, Pierrefonds, Compiègne, Thoiry, Vaux-le-Vicomte…)

67,56 €

Longue journée province :

(*) Reims, Rouen, Lisieux

109,80 €

Retour après dîner

130,91 €

(*) Châteaux de la Loire et circuits divers

116,15 €

Retour avant 20 h 15

130,91 €

Retour après 20 h 15

Retour après son et lumière

166,79 €

Mont-Saint-Michel, journée avec retour dans la région parisienne après dîner

166,79 €

Le montant de l’indemnité repas est fixé à 18,60 €.

Pour acheter la convention collective nationale de travail du personnel des agences de voyages et de tourisme du 12 mars 1993 (IDCC 1710 – Brochure JO N° 3061) et ses mises à jour, dans un format papier ou un fichier PDF (téléchargeable immédiatement), vous pouvez vous rendre sur le site web de notre partenaire Convention.fr :

Attention, cette grille de salaires n’est plus en vigueur aujourd’hui. Elle a été remplacée par la grille et le salaire minimum des agences de voyages et de tourisme en 2019 et grille et le salaire minimum des agences de voyages et de tourisme en 2020.

L'équipe de la rédaction

La rédaction du site Juristique rassemble des spécialistes du droit, des ressources humaines, de la fiscalité afin de répondre aux besoins des entreprises. Nous publions régulièrement des articles de fond et d'actualité.

Voir les commentaires

  • Le SMIC au 01 janvier 2019 est de 1521,22€ (brut mensuel pour 151,67h).
    L'article 3 de l'avenant n°2 du 16 juin 2008 relatif aux salaires minima du personnel des agences de voyages, stipule: "Les parties s'engagent à ce que le salaire minimum du groupe A soit supérieur au SMIC" . Il est de 1510€ (au 01 avril 2018). Inférieur au SMIC, il doit être revalorisé.
    L'article 4 (avenant 16/06/2008) précise les écarts entre "les salaires minima de chaque groupe" :
    4%entre A et B, 5%entre B et C, 7%entre C et D, 12%entre D et E, 17%entre E et F, 22%entre F-G.
    A ce jour, les salaires de chaque groupe sont en dessous du minimum.
    Ne devraient-ils pas être revalorisés ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*