Immobilier

Modèle de courrier de réclamation pour plantation illégale

Les règlements communaux, les règlements de copropriété ou de lotissement prévoient le plus souvent les distances à respecter en cas de plantation d’arbres ou d’arbustes.



A défaut de réglementations ou d’usages locaux, l’article 671 du Code civil précise certaines limites.

Ainsi, tout arbre appelé à dépasser 2 m de hauteur doit être mis en terre à 2 m au moins de la limite séparative d’une propriété. Dans tout autre cas, la plantation doit être réalisée à 0,50 m au moins de la limite séparative (la distance se calcule du milieu de l’arbre jusqu’au milieu du mur séparatif).

Exemple de lettre de réclamation pour plantation illégale

En cas de plantations en espalier directement adossées au mur mitoyen (lierre, vigne …), aucune distance n’est à respecter. Ces plantations sont en revanche interdites au non propriétaire si le mur n’est pas mitoyen.

A défaut du respect de ces dispositions légales, le voisin peut exiger que les arbres et arbustes soient arrachés ou réduits à la hauteur imposée, à moins qu’il y ait prescription trentenaire (article 672 du Code civil).

Il est toujours possible de s’informer auprès des services municipaux pour connaître les réglementations en vigueur.

Il est à noter, qu’il est d’usage à Paris et banlieue parisienne qu’aucune distance ne soit exigée.



Exemple de lettre de réclamation pour plantation illégale

<Nom et prénom de l’expéditeur>      

<Coordonnées>

<Nom du voisin>

<Adresse>

A, <A compléter>, le <A compléter>,

 

Objet : réclamation pour plantation en contravention avec les dispositions légales

Par lettre recommandée avec accusé de réception

 

Madame, Monsieur

Vous avez fait planter à une distance de plus de cinquante centimètres et de moins de deux mètres de notre mur mitoyen, un arbre dont la hauteur actuelle est de <A compléter> mètres.

Je vous rappelle, qu’aux termes de l’article 671 du Code civil, à défaut de réglementations ou d’usages locaux, une telle plantation ne peut dépasser deux mètres.

En conséquence, et conformément aux dispositions de l’article 672 du Code civil, je vous mets en demeure, soit de procéder à l’arrachage dudit arbre, soit de le couper à la hauteur maximale susvisée.

A défaut, je ne manquerai pas de porter ce litige devant le tribunal d’instance compétent.

Dans l’attente de vous lire, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

<Nom et prénom>
<Signature>

 

Pour utiliser et personnaliser ce modèle de courrier de réclamation pour plantation illégale, il vous suffit de faire un « Copier & Coller » du texte de cet article dans votre traitement de texte (Microsoft Word ou Writer d’Open Office). Vous pouvez également télécharger gratuitement notre modèle au format PDF, ici :Modèle courrier plantation illégales – Format PDF

Pascal

Spécialiste de la finance et de la fiscalité de part mon activité professionnelle et ma formation, je partage sur le site juristique mes connaissances et mon expérience.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*