Actualité 2021

Agression de deux surveillants à la maison centrale de Condé-sur-Sarthe

Selon le ministère de la justice, à 9h45 ce matin, un détenu du quartier maison centrale de Condé-sur-Sarthe (Orne) a agressé deux surveillants.

Il était à l’unité de vie familiale (UVF), avec sa femme, où il a agressé deux

surveillants avec un couteau en céramique. L’un des agents a été plus grièvement atteint. Ils ont été immédiatement pris en charge, et conduits vers l’hôpital ; leur pronostic vital n’est pas engagé.
Agression de deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe

Le détenu s’est retranché dans l’unité avec son épouse. Il est condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour arrestation, enlèvement, séquestration suivi de mort et vol avec arme, et à un an d’emprisonnement pour apologie publique d’acte de terrorisme. Il est libérable, à ce jour, en 2038.

L’ERIS de Rennes est en route vers la maison centrale ; les forces de sécurité intérieure sont également mobilisées. Le parquet est saisi.

Une cellule de crise a été ouverte aux niveaux régional et national.

La ministre de la Justice a apporté son soutien aux agents blessés et à leurs proches, ainsi qu’à leurs collègues actuellement mobilisés et se rend aujourd’hui à la cellule de crise nationale.

Elisa

Diplômée d'un Master 2 en droit pénal à l'Université de Rennes, je suis très impliquée dans la défense des droits fondamentaux et dans les conditions d'incarcération. Je poursuis actuellement des études pour finaliser ma formation d'avocat pénaliste.

Voir les commentaires

  • Bonjour,
    On en attend un millier de détenus radicalisés et qui stationnent actuellement en Syrie. Ça promet pour l'avenir :(

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque*