Modèle de lettre de mise en demeure pour s’opposer à l’utilisation d’une marque

Les marques françaises sont déposées en France auprès de l’INPI. Cependant, il appartient au propriétaire de la marque de rechercher par lui même, les utilisations non autorisées et de mettre en demeure les personnes physiques ou morales en infraction et si besoin les poursuivre devant un tribunal.

Conseils pour l’envoi d’une mise en demeure pour défendre une marque

  • Vous devez indiquer dans le courrier, selon les cas : <Marque française> et/ou < Marque communautaire> et/ou <Marque communautaire désignant la France>,
  • A compléter selon les circonstances, en citant précisément les produits et/ou services identiques et/ou similaires à ceux désignés par l’usage illicite dans le champ <Désignation de l’objet de la contestation>,
  • Les preuves de l’exploitation non autorisée peut être constituées d’impressions écran du site Web incriminé et de résultats de recherche sur GOOGLE ou BING,
  • Il est généralement opportun, avant l’envoi de toute mise en demeure, de faire constater par huissier les actes litigieux afin de sécuriser les preuves. Dans ces cas, la mention suivante peut être ajoutée : « ces faits ont été officiellement constatés par procès-verbal d’huissier« .
Comment empêcher une utilisation non autorisée d'une marque dont vous êtes propriétaire?
Télécharger un modèle de lettre en cas d’utilisation non autorisée d’une marque

Ci-dessous un exemple de lettre pour défendre votre marque à personnaliser selon le contexte :

Modèle de courrier pour défendre votre marque en cas d’exploitation non autorisée

<Sur papier entête de l’entreprise>

<Nom de l’entreprise>

<Coordonnées de l’entreprise>

A l’attention du représentant légal

<Ville>, le <Date du jour>

Par lettre recommandée avec accusé de réception,
N° de l’AR : <A reporter>

Objet : Mise en demeure – opposition à l’exploitation de la marque <Nom de la marque>

Pièce jointe : <Liste des preuves jointes au courrier>

Madame, Monsieur,

Monsieur <Nom et prénom du propriétaire de la marque> est titulaire de la marque française <Nom de la marque> déposée le <Date de dépôt> sous le numéro <N° INPI de la marque> qu’il exploite régulièrement par l’intermédiaire de la société <Nom de la société> dont il est le Gérant, pour les classes de produits <Classes de produits déposées> et plus particulièrement pour désigner <Produits et services de la société exploitante>.

Monsieur <Nom et prénom du propriétaire de la marque> et la société <Nom de la société> jouissent ainsi sur cette marque d’un droit privatif et absolu, établi et protégé par les dispositions du Livre VII du Code de la propriété intellectuelle qui les habilitent à s’opposer en France à toutes atteintes susceptibles de lui être portée par quiconque, à quelque titre et sous quelque forme que ce soit.

Or, nous avons constaté que vous utilisez la marque <Nom de la marque> pour :

  • <Désignation de l’objet de la contestation>.

Pourtant, ni Monsieur <Nom et prénom du propriétaire de la marque>, ni la société <Nom de la société> ne vous a donné une telle autorisation.

Ces faits constituent ainsi une contrefaçon de marque en application des articles L. 713-2 et L.713-3 du Code de la propriété intellectuelle qui interdisent toute reproduction et/ou imitation d’une marque pour désigner des produits et/ou services identiques ou similaires à ceux désignés dans l’enregistrement.

En conséquence, nous vous mettons en demeure de :

  • Cesser sous 15 jours à compter de la réception de ce courrier, l’exploitation de la marque <Nom de la marque> sous quelque forme, à quelque titre et sur quelque support que ce soit ;
  • Prendre l’engagement, pour l’avenir, de ne plus utiliser la dénomination <Nom de la marque> ou toute autre dénomination phonétiquement, intellectuellement et/ou visuellement similaire pour désigner des produits et/ou services identiques et/ou similaires.

A défaut, à l’issue de ce délai, nous porterons ce dossier devant les tribunaux compétents afin de prendre à votre encontre toutes mesures propres à assurer la sauvegarde de nos droits et l’indemnisation de notre préjudice.

Vous devez de ce fait considérer cette lettre recommandée comme une mise en demeure de nature à faire courir tous délais, intérêts et autres conséquences que la Loi – en particulier l’article 1153 du Code Civil – et les Tribunaux attachent aux mises en demeure.

Dans l’attente de vous lire, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de nos salutations respectueuses.

<Prénom et nom du dirigeant>
<Signature + cachet de l’entreprise>

Pour utiliser et personnaliser ce modèle de lettre de mise en demeure pour défendre et empêcher une utilisation non autorisée d’une marque dont vous êtes propriétaire, il vous suffit de faire un « Copier & Coller » du texte de cet article dans votre traitement de texte (Microsoft Word ou Writer d’Open Office).

Laurence

Laisser un commentaire

JURISTIQUE

Pages pratiques, outils juridiques et administratifs tels que : les dernières valeurs du SMIC, les principaux indices économiques et bancaires, le calcul d'indemnités kilométriques, toutes les étapes de la création d'une société sur Infogreffe, l'obtention d'une attestation de vigilance Urssaf ainsi que de nombreux modèles de lettres et d’attestations à télécharger gratuitement.

Outils en ligne

Barème des indemnités kilométriques 2022

Calendrier d’actualisation Pôle Emploi 2022

Le SMIC en 2022 pour 35H00 et 39H00

Modèles de lettre de motivation à télécharger gratuitement

Modèle de note de frais sous Word et Excel

Tickets restaurant et seuils d’exonération pour 2022

Ressources

Comment calculer la mensualité d'un prêt avec Excel ?

La durée du travail en France (35H00 / 39H00) et les heures supplémentaires

Modèle d’attestation de mutuelle obligatoire

Modèle d'attestation employeur

Modèles de formules de politesse pour conclure une lettre

Modèle de promesse d’embauche pour un futur salarié

Contact et réseaux sociaux
Les articles les plus consultés

Modèle d'attestation sur l'honneur

Modèle d'attestation de loyer

Modèle de reçu de don pour les associations

Modèle de règlement intérieur